MFR de Bernay L'alternance au coeur de la formation.

ERASMUS +

Témoignages 2019/2020

La MFR de Bernay en ERASMUS+ : Une formidable expérience de vie pour 18 élèves de Terminale SAPAT !
"C'était tout simplement génial. J'ai passé un mois à Barcelone, dans une famille super et à découvrir une structure de stage au top. Oui j'étais un peu stressé à l'idée de partir aussi longtemps, mais alors vraiment aucun regret, c'était une formidable expérience".
Comme Julie, ils étaient cette année 18 élèves en classe de Terminale SAPAT (Services aux personnes et aux territoires) de la MFR de Bernay, à avoir été volontaires pour partir vivre pendant 32 jours une expérience ERASMUS+. Les jeunes sont rentrés en Normandie hier vendredi, visiblement ravis et enrichis de cette belle aventure.
"Le + de notre Erasmus est important", souligne Delphine Torchet, la formatrice qui coordonne le projet au sein de la MFR. Il s'agit en effet d'un programme particulier qui permet à nos élèves de partir un mois entier en stage quelque part en Europe et ainsi d'enrichir encore leur expérience professionnelle et de valoriser encore un peu plus leur cursus en Alternance. Toute l'équipe pédagogique s'est aussi mobilisée pour organiser cet Erasmus et accompagner les élèves à destination.
Ainsi, avec Julie, Olivia, Rosy, Alicia et Ludivine étaient à Barcelone. Hébergées dans des familles d'accueil, elles ont effectué leur stage à l'école Française Lesseps et dans deux crèches associatives et cela grâce à un partenariat avec le consulat de France à Barcelone.
En Irlande Ambre, Margaux, Patrice, Solenn et Léa ont vécu au rythme de la trépidante Dublin, tous les cinq dans des crèches Montessori.
En Italie, précisément à Castello di Godego, ville située entre Venise et Trévise, Clara et Lisa ont pu apprécié le charme et la douceur italienne.
Enfin, en Belgique Hashley et Gwendoline ont découvert le rythme intense du travail dans un hôtel haut de gamme tandis que Kaïla, Léa, Mathilde et Elona ont elles aussi vécu de belles expériences dans diverses structures dans le domaine du service à la personne.
Tous ces jeunes vont nous raconter plus en détail ces riches expériences au travers de petits témoignages qui seront régulièrement publiés dans les jours à venir... Alors que les élèves de 1ere de la MFR trépignent déjà nombreux à l'idée de partir à leur tour l'an prochain en Erasmus+...



#TémoignagesErasmusN1


1er témoignage de nos élèves qui viennent de vivre un stage d'un mois en Europe grâce au programme Erasmus+... Une belle expérience personnelle et professionnelle...

ROSY, enchantée par son expérience Catalane...
"A J-1 du départ, c’était le moment de faire la valise. Le plus gros dilemme de ce voyage : quoi mettre dedans ? Va-t-il faire froid ? Va-t-il faire chaud ? Comment ne pas dépasser les 20kg autorisés en soute ?
Mardi, Jour J : pour ma part, je crois que je ne me rendais toujours pas compte que j’allais rester un mois en Espagne, même dans l’avion je n’arrivais pas à réaliser... Et l'avion atterri, moi aussi... Me voilà en Espagne. Barcelone nous voilà.
Il fallait à présent rejoindre nos familles. Le Métro, premier transport à prendre pour arriver dans Barcelone. M Lemercher heureusement nous accompagnait et nous sommes déposées chacune notre tour dans nos familles. Pour ma part, j'ai été accueillie dans les meilleures conditions que je pouvais imaginer.
Mercredi premier réveil espagnol et direction le stage, pour moi une école maternelle. Un peu inquiète, beaucoup de questions se bousculent. Mais dès mon arrivée, le personnel m’a lui aussi accueilli dans les meilleures conditions, ils ont été adorable et m’ont mis tout de suite à l’aise.
Ma structure de stage se trouve dans un quartier aisé. Quand nous passons devant, nous pouvons à peine imaginer que c’est une école.
Les activités restent quasiment identiques aux écoles en France puisque je suis dans une école française. Mais, cela a été une très grande découverte de voir des enfants parler plusieurs langues dès leur première année d’école.
Pendant nos heures libres, avec les 4 autres filles, nous avons évidement visité Barcelone. Ente les Ramblas, la plage dont nous avons pu profiter avec une très bon soleil, la Segrada Familia, Montjuic avec sa superbe vue de Barcelone, les marchés couverts... Évidement j'ai aussi testé les magasins... Grâce à ma famille d'accueil, j’ai aussi eu la chance de passer certains weekend à la montagne et à essayer le ski.
Je ne regrette en aucun cas d’avoir fait le choix de partir ainsi un mois en Espagne. Cela m'a enrichi niveau connaissances bien sûr, mais aussi plein de découvertes que cela soit l'alimentation, et même politiques avec les catalans... Puis le fait d’être 1 mois dans un autre pays, je pense pouvoir dire que niveau compréhension de la langue et de la culture j’ai beaucoup progressée..."

#TémoignagesErasmusN2

2e témoignage de nos élèves qui viennent de vivre un stage d'un mois en Europe grâce au programme Erasmus+... Une belle expérience personnelle et professionnelle...

Mathilde, quand la Belgique redonne la Frite...
« Pour moi, au moment du départ tout allait bien jusqu’à ce que je passe la frontière avec la Belgique et que je réalise tout d’un coup que je ne savais pas du tout sur qu’elle famille d’accueil j’allais tomber, comment ça se déroulerait ici, en stage… Petit coup de pression. En Belgique, il y a de belles maisons en briques, les panneaux ne sont pas trop différents de notre pays mais j’ai noté qu’il n’y avait aucun péage… Cela se ressent au niveau de la qualité des routes (des bosses, des trous...).
Au moment où monsieur Kévin Cronenberger qui nous accompagnait m’a indiqué qu’on approchait de mon hébergement, je me suis un peu inquiété du fait qu’il semblait n’y avoir aucun centre commercial, ni même de petites boutiques aux alentours, pas même de boulangerie… juste un arrêt de bus à 5 km, une taverne et l’indication d’un archéosite… Une campagne perdue...
Mais lors de mon arrivée dans la famille, Chantal et ses animaux m’ont très bien accueilli (son cheval, son chien et ses 3 chats). Chantal m’avait réservé sa dépendance juste à côté de sa maison pour moi toute seule avec la possibilité de me préparer moi-même mes repas ou bien de manger avec elle, au choix. Je l’ai souvent rejoint pour les repas car je n’aime pas être seule et manger sans parler. J’ai découvert une femme super, intéressante et qui connaît beaucoup de chose...
Mon stage était situé à 15 minutes à pied de mon logement, c’était un centre d’hébergement pour personnes en situation de handicap. C’est un milieu que je ne connaissais pas du tout. Je ne savais pas si ce public allait me plaire, mais je me suis tout de suite adaptée et très bien entendu avec tous les résidents, et surtout avec le personnel qui s’est montré très accueillant. On a ri très souvent. J’ai réalisé de nombreuses tâches et activités. J’ai par exemple pu accompagner les résidents durant une journée entière, j’ai pu observer toutes leurs activités puis suivre des groupes pour mener des activités pour préparer le carnaval de Basècles (décoration pour leur char et le pavillon).
Tout au long de ce voyage Erasmus j’ai pu visiter plusieurs villes comme Tournai, Gand, Dinant, Bruxelles, Bruges, Mons… Pour ma part, c’est la ville de Gand que j’ai préféré. J’y ai passé une journée. J’y suis arrivée le midi, j’ai mangé dans un restaurant où j’ai pu goûter aux vraies frites de Belgique, accompagnées d’un hamburger local. Il faut savoir que là j’étais dans la partie flamande où on parle néerlandais et j’ai du m’adapter, puis je suis allée faire une balade en petit bateau, jusqu’au château des contes de Flandres que j’ai visité. Lors de cette visite j’ai pu suivre avec l’audio guide chaque étape à l’intérieur et à l’extérieur du château. Tout en haut, une superbe vue de la ville m’attendait.
En résumé, le bilan de mon Erasmus est très positif. Super voyage qui est passé très vite et pendant lequel j’ai pu apprendre quelques traditions Belges. C’est certes un tout petit pays mais il y a de très beaux paysages et de belles villes. Enfin, pour ce qui est de ma structure de stage, j’ai eu l’impression qu’il y avait plus de moyens qu’en France et qu’ils mettent beaucoup d’activités en place (poterie, pâtisserie, peinture, musique, cirque, judo…) Ils vont aussi à la piscine tous les après-midis avec des groupes différents puis font de très nombreuses sorties. De ce fait les résidents développent de vraies qualités dans l‘art. Certains de leurs peintures sont mêmes parfois exposées dans un musée de Bruxelles".

#TémoignagesErasmusN3

3e témoignage de nos élèves qui viennent de vivre un stage d'un mois en Europe grâce au programme Erasmus+... Une belle expérience personnelle et professionnelle...

AMBRE, Dublin dans le coeur...
"Je m'appelle Ambre, j'ai 17 ans, et le 14 janvier dernier j'ai eu la chance de partir pour un mois en Irlande dans le cadre du programme Erasmus+.
Le jour du départ était certes très excitant mais aussi terrifiant à la fois. Je n’avais encore jamais pris l’avion et ça allait être la première fois que serait aussi longtemps loin de ma famille. Une fois dans l'avion ça a finalement été super vite et tout s’est super bien passé.
Arrivée à Dublin on a été super bien accueilli, on a été mangé (car on avait super faim) dans un Macdonald qui en fait n'est pas vraiment pareil qu’en France). Nous avons ensuite fait le tour de Dublin tout en allant visiter les structures de stage. Pour ma part, j'ai été déposée directement à ma structure de stage dès le mardi vers 18h car la personne qui m'hébergeait était dans la structure. Une fois chez la famille d'accueil, ils m'ont fait visiter, j'ai mangé et me suis installée. Très bon accueil mais je dois avouer qu’au départ je ne comprenais pas du tout ce que disait les personnes.
Mon stage était dans une crèche et tout s’est super bien passé. Mes horaires de travail était 9h-12h 13h-15h. J'ai appris une nouvelle méthode de travail avec les enfants (la méthode Montessori) et les après-midis après le stage avec Margaux (une de mes camarades d'Erasmus), on prenait le bus pour aller dans le centre ville de Dublin faire des visites et se promener.
J'ai aussi visité des lieux incroyables que je n'oublierais jamais comme la librairie du Trinity Collège, le Phénix Parc ou encore le Connemara. J'ai goûté des spécialités irlandaises et j'ai passé un merveilleux séjour que je n'oublierais jamais … Tellement que vendredi, je n’avais même pas envie de rentrer…"
L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises et enfant

#TémoignagesErasmusN4

4e témoignage de nos élèves qui viennent de vivre un stage d'un mois en Europe grâce au programme Erasmus+... Une belle expérience personnelle et professionnelle...

CLARA, séduite par la douceur vénitienne...
Après un faux départ un peu stressant, Clara nous raconte comment elle est tombée sous le charme de la douceur vénitienne et du romantisme à l'italienne...
"Lundi 13 janvier, la veille du départ, ma valise était prête. Coup de téléphone dans la journée... mon avion était annulé pour cause de grève et le départ reporté au mercredi. J'étais un peu déçue de partir une journée plus tard mais tout aussi contente à l'idée que le départ était tout proche.
Mercredi 15 janvier : réveil à 2h du matin direction l'aéroport Charles de Gaulle. J'étais stressée car c'était la première fois que je prenais l'avion et tout compte fait le vol c'est très bien passé ... En fait j'ai même adoré ça. Nous atterrissons à l'aéroport de Venise sous un soleil voilé et une petite fraîcheur. Après 1h de voiture nous voilà arrivées à notre appartement. Là, j'ai fait la rencontre avec la famille de Lisa... tous des gens vraiment gentils.
Le lendemain de notre arrivée nous sommes parties en stage. Le personnel de la structure nous a vraiment bien accueilli. Tout le monde était adorable et content de recevoir deux françaises. Ma structure de stage était une école maternelle et crèche privée catholique. Elle se trouve juste à côté d'une église. Il y a des soeurs et tous les jours on y fait la prière avant le goûter du matin des enfants. Après, ce que j'y faisais tous les jours ressemble beaucoup à ce que j'ai pu faire en France quand j'étais en stage dans des écoles.
Pour les activités, j'ai trouvé ça vraiment très intéressant car les "maestras" (professeurs) s'impliquent énormément dans les thèmes. Les trois premières semaines étaient sur le thème de l'hiver. Les "maestras" vont, au travers de diverses activités, faire prendre conscience aux enfants de l'importance des saisons, comme aller faire une balade dans la ville pour ressentir le froid tout en restant bien couvert, manipuler des glaçons et de l'eau froide avec divers ustensiles et j'en passe...
Ma dernière semaine a été consacrée au carnaval ; activités fabrication de couronnes, préparation de biscuits en formes de masques de carnaval, maquillage... Pour ce qui est des visites, nous avons visité le Museo civico Luigi Bailo, le parc naturel de Fiume Sile, les remparts, la Plazza Dei Signori. Des soucis de train nous ont empêché d'aller jusqu'à Trévise, mais en revanche, comme nous étions à seulement 1h20 de Venise, nous y avons fait un petit périple d'une journée... Nous nous sommes rendues sur la place St Marc en empruntant les petites rues vraiment charmantes...
J'ai adoré passer un mois en Italie et si c'était à refaire je le referais sans hésiter. Si je n'étais pas partie en Erasmus, je pense que je l'aurais vraiment regretté car c'était une très bonne expérience professionnelle et linguistique. Certes, arriver en Italie et ne pas connaître un mot d'italien était compliqué au début mais je m'en suis sortie avec une bonne compréhension et quelques mots de vocabulaire et de la culture en plus..."
L’image contient peut-être : 1 personne, mange, pizza, intérieur et nourriture

#TémoignagesErasmusN5

5e témoignage de nos élèves qui viennent de vivre un stage d'un mois en Europe grâce au programme Erasmus+... Une belle expérience personnelle et professionnelle...

JULIE à Barcelone : comme un défi personnel...!!
«Cette formidable expérience a commencé le mardi 14 janvier. Je suis partie de chez moi, accompagnée de ma mère vers 9h30 pour aller en direction de l'aéroport de Beauvais. J'y suis arrivée un peu en avance vers 10h45, j'étais là première arrivée. Nous étions en effet 5 filles à partir en Espagne dans le cadre de l’Erasmus. J'ai donc attendu un peu que mes 4 camarades et M. Lemercher qui allait nous accompagner là-bas sur les 3 premiers jours, arrivent. Puis, j'ai dit au revoir à ma mère, j'étais triste de la voir partir, j'ai même versé quelques petites larmes… et je me suis vite reprise. Nous sommes allés faire l'enregistrement des valises et nous avons mangé nos sandwichs avant l'embarquement. Nous avons décollé vers 13h15 et nous sommes arrivés à l'aéroport de Barcelone vers 15 heures. Enfin, nous avons récupéré nos valises et pris le train pour aller dans le centre de Barcelone afin que M. Lemercher puisse nous déposer dans nos différentes familles d'accueil.
Quand nous sommes arrivés dans cette grande ville je me sentais très petite et un peu perdue, mais j'avais aussi hâte de rencontrer ma famille d'accueil. C'est moi qui ai d’ailleurs été déposée la première. Nous avons eu un peu de mal à trouver, j'étais fatiguée mais aussi impatiente d'arriver… Quand je suis rentrée à l'intérieur de l'appartement gigantesque et que j'ai vu Catherine et la petite Louise, toutes deux gentilles et adorables, je me suis sentie vraiment soulagée. J'ai pu également faire la connaissance des deux chats, Momotte et Colette. J'ai posé mes bagages dans une chambre assez spacieuse, que je me suis tout de suite appropriée. Une fois M. Lemercher reparti, Catherine et Louise m'ont fait une petite visite de leur grand et vraiment très joli appartement. La première chose qui m'a tapé dans l'œil, c'est l'énorme chambre de Louise avec une tonne de jouets.
Le lendemain, c’était mon premier jour de stage à l'école française Ferdinand de Lesseps. J'étais un petit peu angoissée mais cette première journée c'est très bien passée… ainsi que ça a été le cas pour tout le mois de stage d’ailleurs. Et j'avais un très gros avantage, car ma famille d'accueil habitait juste à côté de l'école donc le matin je pouvais dormir un peu plus car j'avais juste 3 minutes de marche pour être à l'école. Mes horaires étaient assez cool : 9h-16h. J'avais donc le temps l'après-midi de visiter Barcelone et de profiter un maximum.
Durant ce stage j'ai pu participer à pas mal de choses, comme des sorties piscine, des ateliers cirque, théâtre, musique… également des cours de langue en catalan et en espagnol et j'ai aussi participé à la préparation du carnaval. C'est d’ailleurs cette activité là qui m'a le plus marquée car, contrairement à ce que j’avais vu en France, ici tous les déguisements étaient fabriqués à la main ! C'était très intense, un peu fatiguant mais très intéressant et vraiment chouette à faire.
En ce qui concerne mes week-ends et les mercredis après-midi car je finissais mon stage à 12h30, je n'ai pas arrêté de bouger ! J'ai pu profiter à fond ! J'ai donc visité, la Casa Batllo, le Parc Güell, l'Hôpital Sant Pau, le Musée Picasso, le Musée du Chocolat, l'Arc de Triomphe, le Mont Juic… J'ai également découvert et dégusté des spécialités culinaires espagnoles comme les tapas, les pinchos, les empanadas … et plein d'autres encore ! J'ai vraiment super bien profité, que ce soit de la plage, des promenades à ne pas en finir, des magasins, de la nourriture… je ne regrette absolument rien, c’était génial !
Pour conclure, je peux dire que cet Erasmus+ ne m'a apporté que du positif, même si durant ce mois, j'ai vécu au milieu de tous ces supers bons moments quelques moments de stress (je me suis par exemple fait voler mon sac à main en centre-ville), cela m’a prouvé que j’étais capable de surmonter les petites épreuves de la vie, seule et en les relativisant. J'ai su apprécier la chance que j'avais là et profiter à fond. J'ai fait de nouvelles rencontres, j'ai beaucoup appris, j'ai découvert une nouvelle culture et un nouveau pays. Je pense aussi que j'ai gagné en maturité et en confiance en moi… Et au final, une vraie victoire car j'ai surtout réussi à affronter mes peurs car au début j’étais très hésitante à partir un mois loin de mes proches et de chez moi… Puis j’ai pris ça comme un défi, comme pour me prouver à moi-même que j'en étais capable, je me suis lancée et aujourd’hui j'en suis tellement fière. Oui donc vraiment je peux dire qu’Erasmus+ est une expérience à ne pas rater, c'est une chance… une chance comme on en a sans doute qu'une fois dans notre vie ! »

#TémoignagesErasmusN6

6e témoignage de nos élèves qui viennent de vivre un stage d'un mois en Europe grâce au programme Erasmus+... Une belle expérience personnelle et professionnelle...

Margaux à Dublin : "moins stressée et plus de confiance en moi..."
« Je suis arrivée à l’aéroport de Beauvais à 7 heures le mardi 14 Janvier pour partir en Irlande. On était 5 élèves à partir ensemble, accompagnés de Mme Torchet. L’avion a décollé à 9H30 et a atterri vers midi. Pour notre arrivée à Dublin, Ann, la représentante d’une agence Erasmus nous a accueillis et pris en charge, puisque c’est elle qui a organisé un peu tout notre Erasmus+ en Irlande. Nous nous sommes arrêtés déjeuner dans un McDonald’s. Ensuite nous avons fait un tour dans Dublin tout l’après-midi dans un minibus. Nous sommes passés devant le Phoenix Park et nous avons pris un chocolat chaud au jardin botanique.
En faisant le tour de la capitale, le chauffeur s’arrêtait devant les 3 structures de stages ou nous allions être répartis pour le mois. Lorsque qu’il s’est arrêté devant ma crèche, j’ai rencontré ma maître de stage chez qui j’allais aussi être hébergée. Ma famille d’accueil était située dans le nord-ouest de Dublin à Ballymun. J’ai effectué mon stage à « The Nest » qui est une crèche Montessori. Elle est située à Santry.
Pendant le stage, j’ai d’abord fait de l’observation et j’ai participé aux différentes activités des groupes d’enfants. Les enfants sont accueillis à partir de l’âge de 6 mois et peuvent l’être jusqu’à leur rentrée en école primaire donc jusqu’à leurs 6 ans. J’ai pu observer qu’ils n’avaient pas le même rythme alimentaire que dans les crèches françaises que je connaissais. Par exemple les enfants prennent leur petit déjeuner en arrivant le matin à la crèche, vers 10H30 ils ont un goûter (fruits), ensuite ils déjeunent vers 12h30/13h ‘cela dépend des groupes d’âges), et prennent un goûter vers 14H. Les 2 classes Montessori exercent plusieurs activités pour l’éveil, la motricité et le développement de chacun.
Quand je terminais le travail, l’après-midi, souvent avec Ambre, l’une de mes camarades d’Erasmus, on allait dans Dublin pour visiter des lieux touristiques comme le Trinity College, le musée du whisky, le musée national, le Phoenix Park. On se détendait aussi en allant faire des magasins et en allant dans des pubs. Pendant les weekends, je suis allé visiter les montagnes et les plages, le Connemara, Bray Beach, Malahide…
Ce mois en Irlande m’a permis de m’améliorer dans la langue, d’observer et de découvrir leur environnement, leur culture et leur mode de vie. J’étais entourée de bonnes personnes qui m’ont accompagné tout du long. J’ai gagné en confiance en moi, et tout ça en fait sans stress. Et au final, j’étais triste de partir car un mois c’est court… et j’étais tellement bien là-bas. »

#TémoignagesErasmusN7

7e témoignage de nos élèves qui viennent de vivre un stage d'un mois en Europe grâce au programme Erasmus+... Une belle expérience personnelle et professionnelle...

ALICIA à Barcelone : "ma meilleure expérience professionnelle…"
« Premier gros dilemme de mon voyage : comment faire pour partir 1 mois avec seulement 20 kg dans la valise et que prendre? … et tout ça en laissant de la place pour des choses à ramener… 14 janvier au matin, jour du grand départ, mission accomplie ! Pour ma part je stressais beaucoup à l’idée de se voyager, à l’idée de partir un mois loin de chez moi, mais surtout à l’idée de rencontrer la famille d’accueil au sein de laquelle j’allais vivre pendant ces 30 jours.
Les stages, en MFR, nous sommes habitués à aller dans de nouvelles structures et les miens se sont toujours super bien passés donc je savais que ça, ça ne serait pas une grande difficulté pour moi et que ça allait beaucoup m’aider.
Nous sommes arrivés, mes 4 camarades, M. Lemercher qui nous accompagnait et moi-même, à Barcelone vers 16 heures sous un très grand soleil et la bonne humeur était vraiment au rendez-vous au sein de notre petit groupe avec de grands échanges sur le questionnement de chacune et beaucoup de fous-rire. La fin d’après-midi a été consacrée à répartir tout le monde dans sa famille d’accueil et je devais être la dernière à être déposée. Du coup, comme il était déjà tard, M. Lemercher et moi avons pris le métro pour y aller. Je suis arrivée dans ma famille dans la soirée et j’étais un peu mal à l’aise d’arriver ainsi à presque 21 heures, mais j’ai été super bien accueillie.
Le lendemain, mercredi 15 janvier, départ pour le premier jour de stage. Pour ma part, dans une crèche associative Franco-Espagnole. Ma maître de stage, francophone, m’a accueilli et m’a présenté à la petite équipe qui elle ne parlait pas du tout français. Là, un petit coup de stress est apparu... «Mais comment je vais faire pendant un mois ? », me suis-je dit. Et puis finalement ça l’a fait très vite et malgré cela, la structure était vraiment géniale, avec de nombreux espaces super top pour les enfants. J’ai fait des découvertes vraiment extra sur ce lieu de stage, pratiqué des activités que nous ne voyons pas forcément dans les crèches en France. De nombreuses règles et un fonctionnement très diffèrents aussi. J’ai aussi eu la chance de pouvoir faire plusieurs sorties avec les enfants, et d’organiser avec eux le grand carnaval, qui allait avoir lieu la semaine suivante de mon départ… malheureusement, car j’aurais adoré vivre cela !
Quoi qu’il en soit, Erasmus aura vraiment été une magnifique expérience pour moi. J’étais énormément stressée avant le départ pendant plusieurs jours, mais tout s’est super bien passé et je ne regrette absolument pas. D’ailleurs, et bien que ça fasse 3 ans que je suis en alternance avec des stages très sympa, je crois que ce stage-là aura été à ce jour ma meilleure expérience professionnelle…"

#TémoignagesErasmusN8N9

8e et 9e témoignages de nos élèves qui viennent de vivre un stage d'un mois en Europe grâce au programme Erasmus+... Une belle expérience personnelle et professionnelle...

SOLENN et LEA à Dublin : «Des rencontres et des échanges très enrichissants»
Solenn et Léa, qui étaient dans la même famille d’accueil et sur le même lieu de stage en Irlande, ont choisi de faire un témoignage croisé…
«Pour nous, tout a commencé à l'aéroport de Beauvais dès 7 heures le mardi 14 janvier mais je crois que même là, on ne se rendait pas encore compte qu'on allait changer de pays, s’éloigner de nos familles et tout ça pour un mois entier... », confie Solenn, « Nous étions 5 à partir ainsi pour l’Irlande, accompagnés de Mme Torchet ».
«Arrivés dans l'avion Solenn était un peu stressée car elle n'avait jamais pris l'avion, c’était vrai pour moi aussi mais pour ma part tout allait bien », précise Léa, «Nous sommes arrivés en Irlande sans perturbations et là nous avons été accueillis par Ann, le contact local, celle qui a tout organisé, trouvé tous nos lieux de stage et nos familles d’accueil… oui et je crois que c’est seulement là, au moment de se séparer tous, qu’on s'est rendu compte qu'on était dans un autre pays, un pays où personne ne parlait français...»
«Nous avons tout d'abord repèré notre lieu de stage et après on a un peu visité la ville assis dans un petit bus reversé que pour nous », raconte encore Solenn, «il ne faisait vraiment pas très beau dehors. Avec Léa, nous sommes arrivées dans notre famille vers 18 heures, et elle nous as très bien accueillies ».
«Pour le stage, nous étions ensemble dans une crèche Montessori et on s'est très vite très bien entendues avec toute l'équipe », commente Léa qui était plus particulièrement avec le groupe des enfants entre 3 et 5 ans, «Je les aidais surtout pour les activités qu'ils avaient à réaliser, c’était bien car puisqu'ils sont un peu plus grands, ils étaient plus autonomes».
«Moi j’étais avec les bébés et les petits entre 3 mois et 3 ans », sourit Solenn, «Et j’ai eu la chance de pouvoir les accompagner dans des activités, mais aussi réaliser des changements de couches, leur donner le biberon, leur donner à manger. Cela m’a appris de nouvelles techniques professionnelles avec un nouveau vocabulaire. J’ai aussi eu un nouveau contact avec les familles et donc des échanges très enrichissants».
«Nous ne regrettons vraiment en rien ce stage et on pense même garder le contact avec certaines personnes de la structure», se réjouissent en chœur les deux jeunes filles, «Et puis c’était super car nous avons aussi fait plein de visites comme l'ancienne prison de Dublin, des musées, la plage Malahide, le Phénix Park… Nous avons même escaladé la colline bray header et un peu toute la ville de Dublin… Tout cela nous a aussi permis de nous améliorer en anglais, d’apprendre à mieux se repérer dans une grande ville et à d’acquérir de nouvelles techniques professionnelles».

#TémoignagesErasmusN10

10e témoignage de nos élèves qui viennent de vivre un stage d'un mois en Europe grâce au programme Erasmus+... Une belle expérience personnelle et professionnelle...

OLIVIA à Barcelone : "Tellement de belles découvertes..."
«J’ai fait partie du groupe Erasmus+ de l’Espagne, un groupe de 5 filles accompagnées par M. Lemercher. Nous sommes partis le 14 janvier de la MFR de Bernay jusqu'à l'aéroport de Beauvais pour prendre l'avion à 13h15 et arriver à l'aéroport El Prat de Barcelone vers 15h30. Ludivine et moi sommes arrivées en soirée dans notre famille d'accueil. Nous avons été accueillies par Maria, une maman de 2 enfants (Mateu 7 ans et Marcel 5 ans). Son mari Mathieu, est arrivé plus tard dans la semaine car il était en déplacement professionnel. Nous avons rencontré énormément de personnes de leur entourage dont un Anglais qui est le parrain de Mathieu, des cousins et cousines, des amis et frères.
J'ai commencé mon stage dès le lendemain, le Mercredi 15 janvier, j’avais rendez-vous à 9 heures dans la crèche «Mozaïk». De ma famille d'accueil à la crèche, je n'avais que 10 minutes de marche, donc je n'avais pas nécessité d'utiliser les transports en commun. Ma structure se situe à côté de Passeig St Joan une rue principale qui mène à l'Arc de Triomphe. La crèche se situe à côté d'une église, et est au premier étage, dans un immeuble de ville équipé d'un ascenseur. Au sein de la crèche, j’ai pu réaliser diverses activités : change d'un enfant (couche), peinture propre, lecture de compte , chant, gommettes, peinture libre, plume, papiers déchirés, transvasement de pâte, préparation d'un biberon, surveillance et endormissement au dortoir… J’ai appris à réaliser une activité organisée et sécurisée.
Le premier week-end, tout notre petit groupe Erasmus s’est rejoint vers 11 heures le samedi place Catalunya et M. Lemercher nous a fait visiter la ville car il la connaissait déjà pas mal. Tout d'abord le quartier Gothique et les Ramblas, ensuite la plage Barceloneta pour y pique-niquer, puis nous avons été dans le parc de la Citadelle et nous sommes montés sur la colline de Montjuïc. Puis nous avons descendu Montjuïc par une petite rue avec des restaurants dans le quartier populaire de Poble Sec où nous avons découvert et mangé des pinchos.
Mon moins à Barcelone a été, le soir après le stage ou sur mes jours de repos, jalonné de nombreuses découvertes : l’Arc de Triomphe, la Plaça Catalunya et Plaça Espanya, la Sagrada Familia, la colline de Montjuïc, le Parc Güell , les Ramblas , la Tour de Glories, le Diagonal del Mar, le Port Olympique, le Port industriel, le Marché la Boqueria, l’ensemble du Quartier Gracia, mais aussi la ville Hospitalet de Llobregat. J’ai notamment beaucoup aimé les visites comme celle de la Casa Batlló, des Galeries Maldà, du célèbre Stade Camp Nou ou du Musée Picasso et de la Xocolata.
Le Bilan de ce voyage et de mon Erasmus+ est super positif. Tout s'est très bien passé, notre famille nous a bien accueillie, j’ai visité le plus possible... Je garderai à jamais les constructions des rues et des appartements très chaleureux. Une bonne expérience avec de belles découvertes touristiques mais aussi professionnelles. Une bonne expérience, à refaire sans aucun problème…»

#TémoignagesErasmusN11

11e témoignage de nos élèves qui viennent de vivre un stage d'un mois en Europe grâce au programme Erasmus+... Une belle expérience personnelle et professionnelle...

LISA : Retrouvailles avec ses racines Vénitiennes…
A 17 ans, Lisa est, elle, partie un mois en Italie grâce au programme Erasum+. Elle était hébergée et en stage avec sa Camarade Lisa... Une formidable expérience, mais qui a commencé par un « faux départ »…

«Alors pour nous, le jour du voyage était programmée le 14 janvier mais nous avons appris un peu au dernier moment que notre avion était annulé pour cause de grève, et cela alors que les valises étaient déjà prêtes pour partir. Mais juste une petite frayeur, car nous avons en fait pu partir dès le lendemain, le mercredi 15 janvier… On s’était donné rendez-vous à 1h30 du matin à la MFR de Bernay, pour se rendre ensemble à l’aéroport de Charles de Gaulle à Paris, accompagné de notre formateur Cyril Cronenberger. Pas vraiment de stress, car pour ma part, j’ai déjà eu la chance de voyager dans différents pays et déjà d’avoir pris l’avion. Notre avion était prévu à 7h25 mais a décollé avec un peu de retard.
Une fois arrivé à l’aéroport en Italie, ma tante est venue nous chercher pour faire l’heure de route qui nous séparait de notre lieu d’hébergement. J’ai en effet de la famille en Italie et c’est grâce à elle que cette Erasmus a pu s’organiser et chez elle que nous allions être hébergées.
En arrivant, nous avons mangé et nous nous sommes reposées tout l’après-midi car je me suis levé à minuit pour partir. En plus le lendemain nous allions directement en stage, situé à 5 minutes de chez ma tante, à Castello di Godego, au sein de l’école maternelle de Castello.
Dans l’école où nous étions, tout était vraiment très différent de la France et des écoles que je connaissais de par mes précédents stages : des uniformes pour le personnel ainsi que pour les enfants, un enfant en situation d’handicap dans chaque classe obligatoirement… Même le contact avec les enfants est totalement différent de chez nous. Mes horaires étaient 8h30-15h30. Dans la classe de maternelle ou j’ai travaillé pendant un mois, j’ai effectué diverses activités mais celle qui a été la plus importante et à laquelle j’ai beaucoup participé était celle autour de la « galette des rois ».
J’ai fait cette activité avec les enfants les plus grands (10 enfants) et une AVS car j’avais une enfant atteinte de la trisomie 21 dans ma classe. Les enfants ont réalisé les galettes, goûter les ingrédients au fur et à mesure de la recette, aider à ranger. Nous avons mangé les galettes le lendemain midi, les enfants étaient contents de découvrir une recette typique de France, de cuisiner, d’avoir mesuré et surtout d’avoir mangé.
J’avais écrit en italien, une présentation de ma personne, les ingrédients, l’histoire de la galette des rois et la recette. J’avais aussi réalisé des couronnes en papier. La maîtresse et quelques enfants ont crée une grande affiche avec tous les mots que j’avais écrit en italien. Au milieu de l’affiche, «Moi » dessiné par un enfant entourée de d’autres dessins de l’activité.
Tous les week-ends, avec Clara nous faisions différentes visites : Le « Musei civici » de Trévise, Castelfranco, Venise et ses merveilles, plusieurs églises, le Parc Regional « del Fiume Sile»…
Ce voyage Erasmus+ est vraiment très positif et je sais que si je n’avais pas fait cette expérience, je l’aurai regretté car cela m’a apporté énorme de choses : de la culture, de la maturité, découvrir des nouvelles personnes, de l’autonomie, améliorer l’anglais ainsi que l’italien, vivre avec des personnes extraordinaires et visiter des lieux magnifiques... Le départ a donc été très compliqué, très triste… mais au final, heureuse d’être rentrée et de pouvoir partager cela avec ma famille et mes amis...

#TémoignagesErasmusN12

12e témoignage de nos élèves qui viennent de vivre un stage d'un mois en Europe grâce au programme Erasmus+... Une belle expérience personnelle et professionnelle...

ELONA à Rixensart, vive la belge attitude !!
«Le départ de France s’est fait plutôt rapidement, mais il fallait que tout le monde soit bien là et que toutes le affaires puissent tenir dans notre minibus. Car nous étions en réalité 6 filles à partir en Belgique pour l’Erasmus+ et c’est M. Kévin Cronenberger qui nous a emmenées le mardi 14 janvier. Et c’est seulement une fois que tout ça a été fait que nous nous sommes mis en route pour la Belgique.
Quand je suis arrivée dans ma famille d’accueil à Rixensart, nous avons tout d’abord un peu fait connaissance, puis je me suis installée dans ma chambre. Ma famille étant les responsables de ma structure de stage, leur habitation était donc à proximité. Mon stage était un foyer de jeunes enfants de 3 à 18 ans.
J’ai pu effectuer différentes activités comme : le réveil et le coucher des enfants, la préparation des repas, l’aide aux devoirs des jeunes, une nuit dormante ou encore des activités éducatives extrascolaires.
J’ai pu découvrir que les belges mangent souvent des tartines le midi et souvent seulement un plat chaud par jour pour faire un peu d’économies, j’ai aussi repéré que dans leurs langages, et même s’ils parlent eux aussi français, il y avait quelques différences, des mots qui changent… Par exemple, ils disent Septente pour 70 et nonante pour 90… et ils disent souvent «ça va » à chaque fin de phrase…
J’ai aussi visité plusieurs villes Belges comme Geneval, le Wavre, Waterloo, Rosière... et je suis allé à Autoword, un musée sur les voitures.
Ce voyage ma apporté beaucoup, j'ai acquis de nouvelles compétences professionnelles et réussi à m’adapter dans une nouvelle structure, avec des personnes que je ne connais pas et tout ça dans un autre pays… »
L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout et intérieur

#TémoignagesErasmusN13

13e témoignage de nos élèves qui viennent de vivre un stage d'un mois en Europe grâce au programme Erasmus+... Une belle expérience personnelle et professionnelle...

LEA en Belgique : «Loin de mes habitudes et de mon quotidien… »
«Le 13 janvier, c’était le jour de boucler la valise et de finir de se préparer pour partir un mois dans un autre pays, pour ma part j'avais choisi la Belgique. Après une petite nuit de sommeil, c’était enfin le jour J… Moi je suis arrivée à 7h30 à la MFR de Bernay pour partir à 8h00 avec les 5 autres filles qui allaient elles aussi en Belgique… Mais je crois que c’est seulement quand tout le monde était dans le minibus que nous avons vraiment réalisé que c'était parti pour un long mois loin de nos proches… Personnellement, j'étais pressée de partir, loin de toutes mes habitudes et de mon quotidien, et de découvrir un nouveau pays, de voir les différences avec la France… de changer d’air !
Le midi nous nous somme arrêté pour manger une pizza avant que chacun de nous ne soit déposé dans sa famille d'accueil... Quand mon tour fut arrivé, j'ai fait la rencontre de Françoise qui m’a tout de suite super bien accueilli… Dès le premier soir tout s'est très bien passé et je savais que ce mois Erasmus allait être génial… Mais dès le lendemain, le stage dans la maison de retraite commençait et il fallait se coucher tôt pour être en forme.
Pour ce premier jour de stage, Françoise m'a emmené et j'ai fait la rencontre de toute l'équipe de la structure. J’ai vraiment eu un très bon accueil, et pourtant, après quelques jours dans la structure, je me suis rendue compte que je n'aimais pas le stage sans trop savoir pourquoi… J'en ai parlé à Françoise qui en a parlé aux Formateur de la MFR et nous avons trouvé une solution : j'ai donc changé de service pour essayer l’aide à domicile… Cela m’a tout de suite plu et j'ai donc pu vraiment profiter, apprendre et aimer mon stage.
Pendant les week-end, je rejoignais souvent Kaila et Elona et nous sortions dans les villes alentour pour visiter et faire du shopping. Nous avons été à Louvain la neuve, Bruges, Bruxelles… J’ai pu faire la photo que je voulais absolument faire, celle avec le Manneken Pis.
En conclusion, je dirais que, même si je n'ai pas trouvé que la Belgique avait un fonctionnement très différent de la France, j'ai beaucoup aimé ce stage ERASMUS et si c'était à refaire je le referai sans hésiter car c'était une expérience inoubliable. J'ai fait plein de belles rencontres en Belgique et ce stage m'a permis de confirmer mon futur métier. Ce stage restera ma plus belle expérience et je sais qu’il n'aurais pas été possible sans les formateurs de la MFR qui ont cherché nos familles et nos stages… donc un grand merci à tous les formateurs ! »

#TémoignagesErasmusN14

14e témoignage de nos élèves qui viennent de vivre un stage d'un mois en Europe grâce au programme Erasmus+... Une belle expérience personnelle et professionnelle...

Patrice à Dublin ; "les irlandais, un peuple joyeux et accueillant"
«Mardi 14 janvier, c’est le grand jour. Rendez-vous à l’aéroport à 7h pour nous, les 5 «irlandais» de l’Erasmus+ cuvée 2020, pour décoller de l’aéroport de Beauvais à 9h30, accompagnés de Mme Torchet, notre Formatrice d’anglais… Vol impeccable, et une fois arrivés à Dublin, nous avons été accueillis par Ann, la référente de l’agence Erasmus locale, qui nous a tout d’abord fait une petite visite de la capitale, en bus et avec un guide.
Il est environ 17h30 lorsque j’arrive chez ma famille d’accueil, dans le quartier de Killester. Là, Jackye Et Paul m’ouvrent leurs portes pour un mois, un couple de retraités très gentils. Au début, j’avoue, j’appréhendais un petit peu de me retrouver seul avec une famille que je ne connaissais pas… Peur de ne pas réussir à communiquer, peur de vivre en communauté, mais tout de suite le feeling est bien passé.
Le lendemain, lorsque je me suis rendu à mon stage pour mon premier jour, j’ai tout d’abord fait la connaissance de Myriam, ma tutrice de stage. Ma structure est une crèche et école maternelle qui se nomme " the nest childcare and montessori ", et située dans le centre-ville de la capitale, Dublin. Je travaillais du lundi au vendredi, de 9 heures à 16 heures. Au début la communication avec le personnel de la structure était un peu compliqué, difficile de se comprendre surtout avec différents accents de différentes origines des salariés.
Très vite, je me suis habitué au métro et au bus pour me rendre sur ma structure chaque jour. J’ai travaillé avec des enfants de deux mois à cinq ans, ce qui m’a permis d’effectuer différentes activités comme : participer à des activités Montessori, faire de l’aide au repas, surveillance en cours de récréations, change de bébé... Dans la structure où j’étais, le fonctionnement était différent de ce que j’avais pu voir lors de mes stages «petite enfance» en France.
Pendant mon séjour, les week-ends notamment, j’ai eu la chance de faire différentes visites dans Dublin comme : la prison de Kilehnam, le musée national, le trinity collège, le phœnix park… J’ai aussi fait différentes activités comme : aller dans un parc aquatique, aller voir des matchs de foot et visiter les côtes et le bord de mer.
Moi qui aime bien sortir le week-end en France, Je suis aussi sorti le samedi soir dans la capitale. J’ai beaucoup aimé le peuple irlandais qui est très joyeux et accueillant. Pendant ces 30 jours en Irlande, j’ai beaucoup progressé en anglais et ce mois à l’étranger m’a beaucoup fait mûrir. Cela a été très enrichissant et j’ai beaucoup aimé découvrir une autre culture et ses coutumes… j’aurais vraiment aimé que cela ait duré un peu plus longtemps. J’encourage vraiment les futurs élèves de Bac Pro à participer à l’Erasmus+, c’est une super opportunité et il faut y aller sans aucune appréhension ».

#TémoignagesErasmusN15

15e témoignage de nos élèves qui viennent de vivre un stage d'un mois en Europe grâce au programme Erasmus+... Une belle expérience personnelle et professionnelle...

KAILA en Belgique : "séduite par la Venise du Nord"
«Nous sommes parties vers 8 heures de la MFR, nous les 6 filles Erasmus+ Belgique, emmenées par notre formateur Kévin Cronenberger. Nous n’étions pas trop stressées, jusqu'au moment où la première de nous 6 a été déposée dans son hébergement et qu'au fur et à mesure chacune quittait le véhicule. Moi, je suis arrivée l'avant dernière à mon hébergement et ce après une longue journée de transport. Il était environ 18h00. Ma famille d’accueil était située à côté du centre de Gembloux. Au début j’avoue, j'étais un peu perdue mais au bout d'une semaine je me suis habitué et j'ai pris mes repères.
Mon arrivée au CPAS, mon lieu de stage, c'est très bien passé et j'ai tout de suite été bien accueillie et super bien accompagnée. J'ai travaillé dans 2 CPAS mais toujours dans le service d'animation avec les ergothérapeutes, j'ai fait des activités et accompagné durant des sorties.
Durant ce mois, j'ai aussi fait énormément de découvertes comme à Bruxelles le Manneken-pis et la grande place qui est magnifique ou encore Bruges et ses si jolies petites ruelles toutes colorées et qui mérite vraiment bien son petit nom de «la Venise du Nord».
Ce stage m'a donc permis de confirmer mon projet professionnel, mais aussi de prendre plus confiance en moi et surtout ma fait énormément gagner en autonomie».

#TémoignagesErasmusN16

16e …et dernier… témoignage de nos élèves qui viennent de vivre un stage d'un mois en Europe grâce au programme Erasmus+... Une belle expérience personnelle et professionnelle...

Ludivine à Barcelone : « Autonomie et Liberté !!! »
«Pour moi aussi le départ s’est fait le mardi 14 janvier de la MFR. Avec mes 4 camarades, nous allions bientôt décoller de l’aéroport de Beauvais accompagné de M. Lemercher, direction Barcelone en Espagne. Personnellement, j’avais beaucoup de craintes par rapport au voyage sachant que je ne suis jamais encore jamais pris l’avion. J’ai eu un gros coup de stress au décollage mais le vol s’est très bien passé.
Autre crainte, je n’étais jamais partie sans ma famille dans un autre pays et en même si c’était que pour un mois en Espagne, j’étais en même temps très contente de pouvoir prendre un peu mon indépendance. C’est vrai qu’avant de prendre la décision de partir en Erasmus+, je me posais beaucoup de questions : comment cela allait se passer ? Comment j’allais faire pour me rendre en stage ? Comment j’allais me sentir loin de papa et maman ? Comment j’allais occuper mes week-ends et mon temps libre ? Et enfin, je sais que j’ai parfois un côté un peu solitaire et je me demandais comment j’allais gérer mon côté insociable s’il devait resurgir. Mais bon je me suis lancée…
Nous sommes arrivés vers 15h30 en Espagne et nous avons pris deux métros pour nous rendre dans le centre de Barcelone. Nous sommes descendus à Passeig de Gracia, dans le quartier chic de l’Espagne. Nous avons marché toute la fin d’après-midi dans Barcelone avec nos grosses valises pour repérer où étaient nos structures de stages et être déposées chacune au fur et à mesure dans nos hébergements, des familles d’accueil.
Après avoir déposé Julie et Rosy, Olivia et moi qui étions hébergées ensemble, sommes arrivées dans notre famille d’accueil vers 19 heures. C’est là que j’ai rencontré Maria et ses enfants, Mateu et Marcel, qui ont respectivement 5 et 7 ans. Le papa était en déplacement, je ne l’ai donc rencontré qu’une dizaine de jours après. Maria était vraiment très gentille, elle m’a fait la visite de la maison qui était assez grande et sur plusieurs étages et elle m’a expliqué tout ce que je pouvais aller visiter dans Barcelone et comment utiliser les transports en commun.
Le lendemain de notre arrivée, je suis partie en stage à pied avec Maria et les enfants pour qu’elle puisse me montrer le chemin et pouvoir me débrouiller toute seule par la suite. Mon stage était en fait à l’école de Lesseps, là où étaient scolarisés les deux petits. Les autres jours soit j’y allais à pied, soit je prenais le bus. A l’école, j’ai là aussi été super bien accueillie par la directrice de l’école et par l’ensemble du personnel. Ma tutrice m’a fait la visite de la structure et m’a expliqué ce que je devais faire en tant que stagiaire. J’avais en fait le même rôle qu’une Atsem car j’étais dans une école française dans laquelle il y avait des enfants de moyenne sections de maternelle jusqu’au CM2. Une grande école puisque l’effectif total était de 580 élèves.
Il y avait dans cette école beaucoup d’enfants francophones, mais aussi de nombreuses autres nationalités qui se devaient se mélanger et tout ça se passait très très bien : russes, polonais, japonais, américains, britanniques… Pour ma part, j’ai fait deux semaines dans une classe de moyens et grande sections et deux semaines dans une classe de grande section. Ce stage m’a permis de voir un autre fonctionnement que ce que je connaissais déjà en France en sachant que cette école était privée et avait d’autres règles et un autre fonctionnement. Je me suis très vite sentie proche des enfants et je me suis attachée à eux… Un attachement qui s’est confirmé lors de mon départ où j’ai été très émue du fait que les enfants étaient très tristes de me voir partir et de voir que j’avais été importante pour eux.
En dehors de mon stage, j’ai évidemment visité Barcelone avec les filles, et aussi avec M.Lemercher sur notre premier week-end. La plage Barceloneta, la Coline de Monjouic, le port olympique… Mais aussi le musée Picasso, la Casa Batló, l’arc de triomphe de Barcelone et bien sûr la célèbre Sagrada Familia. Avec ma famille d’accueil, je suis même allé au zoo et c’était vraiment une superbe matinée. J’ai réellement passé un mois génial, malgré quelques moins bien passagers côté moral, j’ai adoré être dans ma famille d’accueil et aussi mon stage. J’ai pu découvrir une autre culture et je pense aussi être devenu plus sociable, plus patiente et plus diplomate.
Je suis fière de m’être ainsi débrouillée seule et je ne me suis jamais sentie perdue. J’étais comme libre. Aujourd’hui, je me sens capable de faire plus de choses et je me suis rendu compte que j’étais plus «forte» que ce que je pensais. Oui c’est un mois, c’est peut-être long loin de la famille et de son petit confort de la maison mais l’Erasmus+ c’est vraiment une super chance : partir seule, être en stage dans un autre pays… Alors un conseil aux futurs élèves de Terminale SAPAT… Partez!!!!!!!!!!!!!! Grâce à cet Erasmus+, j’ai grandi. Je suis devenue beaucoup plus autonome, responsable… Je crois que j’ai découvert une nouvelle « moi »… ».